Patsy Van Roost

Surnommée La fée du Mile End en 2012, Patsy Van Roost explore les quartiers afin d’orchestrer des actions infiltrantes, participatives, artistiques et rassembleuses qui encouragent les gens à se rencontrer et surtout, à se raconter. Avec sa machine à coudre, des pochoirs, des mots cousus, des histoires qui s’allument aux fenêtres, des portes qui s’ouvrent, et des banderoles qui font parler nos balcons, Patsy tisse des liens entre voisins et passants. En 2017, la Ville de Montréal l’a nommée Bâtisseuse de la cité, et en 2018, elle a reçu le prix Charles-Biddle. Patsy, devenue Fée urbaine, a développé une forme d’art public dont le succès tient à la participation active de la population.

Événements passés