Pour signaler une disparition

Collectif Pourquoi jamais

Pour signaler une disparition
Pour signaler une disparition

Annulé en cas de pluie. Par téléphone en tout temps au 514-360-2202.

Nuit froide d’octobre. Ruelle sombre. Tout au fond, une cabine téléphonique sortie d’une autre époque d’où s’élève une sonnerie persistante. Comme dans un scénario de mauvais film, vous répondez à l’appel; après hésitation, vous avancez dans l’obscurité pour décrocher le combiné. À l’autre bout du fil, une voix enthousiaste, incongrue dans cette atmosphère sinistre… Avec l’aide d’un système téléphonique interactif, vous êtes invité-es à déclarer la disparition d’une femme que vous auriez connue, imaginée, rêvée, oubliée.

Au fil d’une succession d’options loufoques, absurdes, cyniques, parfois grinçantes, «Pour signaler une disparition» vous propose une installation multidisciplinaire abordant le thème des nombreuses formes de disparitions qui peuplent notre histoire et notre présent. Votre principal défi: ne pas vous y égarer.

Un peu d’histoire…

Lors de la première édition du festival Phénoména à l’automne 2012, Pourquoi jamais a présenté un aperçu singulier de l’univers de l’artiste montréalaise Erika Weisz, pionnière féminine de l’illusionnisme mystérieusement disparue en 1933 alors qu’elle devait entamer une nouvelle tournée de spectacle après plusieurs années d’absence.

Intitulée «Erika Weisz disparue», cette performance exposait les coulisses d’un spectacle qui n’eut jamais lieu, l’artiste n’étant jamais montée sur scène. Cette mise en scène des minutes précédant la disparition de la magicienne, présentant sa personnalité à la fois complexe et tourmentée ainsi que les conditions inexpliquées de sa disparition, ont laissé le public devant un mystère irrésolu.

Dans le cadre de l’édition 2013 du festival Phénomena, Pourquoi jamais replonge dans l’atmosphère cabalistique surréaliste des «disparitions d’Erika Weisz» afin d’explorer à nouveau les mystères entourant la disparition de la prestidigitatrice.

Avec la participation de Annabelle Petit, Anne Sergent, Audrey Poulin, Camille Toffoli, Damien Thomas, Daryl Hubert, Éric Gagné, Francis P Paquin, Isabelle Caron, Jean-Philippe Boudreau, Jörn Nathan, Julie Aubin, Louis-Philippe Bell, Maxime Charbonneau, Mireille L Poulin, Myriam Boivin-Comptois, Myriame Charles, Tiphaine Delhommeau et Yan Lavoie.