Voda-Eau-Water

Nika Stein

Nika Stein
Nika Stein

12$ (portes à 19h). Danse-théâtre et musique par chorégraphe Nika Stein avec musiciens Pierre-Olivier Bolduc et Juliette Malgrange

L’archétype viscéral appelle, séduit, attire vers l’inconnu. Le handpan, l’instrument de percussion avec un son éthéré qui ressemble à la harpe, et violoncelle, créent un monde magique et complexe. Suit la section du poème russe du 19e siècle de Mikhaïl Lermontov, La sirène. La sirène hurle, crie, chuchote, raconte. Les sonorités de la langue russe caractérisées par des sons sombres, ont un effet sur le public qui va au-delà de la compréhension des mots.

Suivi du spectacle DJU: Tumulte humain par Julie Houle