Le point de fuite de l’évidence

Jean-François Boisvenue

[Photo: Jean-François Boisvenue — Le point]
[Photo: Jean-François Boisvenue — Le point]

Ce projet est parti d’une idée de dispositif: utiliser des caméras de vision nocturne pour révéler des interprètes cachés dans le noir. Les matériaux de base: un travail documentaire sur les différentes représentations du fantôme et de sa fonction sociale, et des entrevues réalisées avec des chasseurs de fantômes et des témoins d’expériences paranormales. Il en a résulté un essai scénique impressionniste, poétique et immersif sur la trace du vivant avant et après la vie. En utilisant la figure du revenant et les récits qu’il génère, on cherche à remettre en question notre vision linéaire et cartésienne du temps. Voir autrement, sans certitude, en alternance entre le nihilisme et la foi.

Spectacle en français.