Paysages avec créatures

Dominique Leduc

Ici, il n’y a pas de constructions humaines. Il n’y a plus rien. Pourtant, des corps persistent à vibrer. Candeur et plaisir, rage, acharnement et désespoir traversent ces créatures brisées. Malgré les affres de leur existence, elles ont survécu à nos mièvres aspirations de gloire et de fortune. Dans cet univers de bouffons apocalyptiques, les repères sont effacés. Des corps réagissent, subissent, mais ne répondent qu’à l’instinct. Plus de langage, mais des traces de ce que fut une humanité.