Beats

Collectif Beats

Beats [Photo: Maxyme G Delisle]
Beats [Photo: Maxyme G Delisle]

Trois femmes s’affairent sur scène. Elles branchent, placent, testent. Qui fait quoi? La limite entre leurs actions est floue. Tout s’accélère — d’un monde passif et organique, on vit une montée subtile qui nous révèle une structure beaucoup plus organisée et numérique. Puis, immobilité. Un cœur qui bat. La lumière qui s’active au même rythme, synchronisée.

Dans cet univers où danse, musique et visuel entament un dialogue commun, le rôle de chacune se définit de plus en plus, mais influence sans cesse celui de l’autre à travers cette performance multimédia interactive. Constamment à la recherche des limites entre les disciplines, l’œuvre joue sur la notion de contrastes comme base d’un territoire universel. Le spectateur est en immersion dans une expérience artistique transdisciplinaire à l’esthétique crue au sein de laquelle la subtilité de chaque intervention, qu’elle relève du corps, de l’espace ou du son, contribue à le surprendre et le ramener en territoire connu à la fois.

L’expérience immersive s’adapte ici à l’espace scénique en proposant pour le Festival Phénomena une performance frontale d’une durée d’environ 50 minutes.