Artiste

Dynamo Coleoptera

Kitch comme un œuf pivotant, épouvantable comme un manège de crépuscule, destructif comme un monstre marchant sur des immeubles, ou mélancolique comme un martien solitaire, leur musique est indéfinie comme une lumière irisée d’anémie, un carrefour actif entre les cultures japonaises et québécoises. Les membres de ce power-duo sont Maya Kuroki à la guitare électrique, au chant, au clavier et à la performance théâtrale, et François Girouard, qui sans s’arrêter à la batterie, intègre plusieurs autres instruments (claviers, basse électrique, percussions, trames sonores, scie musicale, instruments inventés, etc.). Se joint à eux en concert, la magnifique danseuse/performeur Tomomi Morimoto. Leur spectacle musical s’apparente plus à la performance multidisciplinaire qu’à un concert traditionnel. Il se définit comme pop-rock expérimental en japonais, et inclut des performances théâtrales débridées, des projections vidéos et diapos, des costumes, des masques et de la magie. Les paroles et la musique de chaque chanson nous transportent dans un monde empreint de poésie, de lyrisme et de fantaisie surréaliste… L’histoire d’une reine et de son armée, constituée des poils de sa propre barbe, la folle aventure d’un homme qui poursuit en rêve un œuf qui tournoie dans les airs, la complainte d’une femme qui dévoile la peau coupée de son visage, l’histoire d’une chatte-reine fantôme qui accouche de tous les êtres et se cache au fond d’un palace comme une ruche…

A participé ou collaboré à l’événement