Artiste

Ivy

De ses propres mots, Ivy (Ivan Bielinski) est un «créateur obsessionnel, surréaliste par nécessité et humain par hasard. Dans la vie, c’est un névropathe dont il faut se méfier». Depuis qu’il a gagné les Francouvertes en 1997, Ivy a produit deux disques (Feux fuyants sur fond d’amour noir, 1999 et Ivy et Reggie, 2003), publié Les corps carillonnent au Noroît en 2005 et présenté des centaines de spectacles au Québec, mais aussi au Canada anglais, aux Etats-Unis, en France et en Belgique. Depuis septembre 2005, il est aussi performer invité à l’émission Vous m’en lirez tant, à la radio de Radio-Canada. Tout au long de ces années, Ivy «le jardinier des mots» (Philippe Renaud, La Presse) qui «trempe sa plume à l’encre de Ferré» (Claude André, ICI), «bon comme un arrivage de laitue encore trempe» (Richard Desjardins) trace sa route bien à lui et n’en fait qu’à sa tête. Il a étudié les littératures francophones à l’Université Laval et s’est spécialisé dans la poésie exploréenne de Claude Gauvreau. Il s’est aussi commis au théâtre (De Profundis, 1993), dans des revues (Nuit Blanche, Espace de la parole, Liberté) et a participé à la rédaction du Guide de l’autoproduction (Sopref, 2001).

A participé ou collaboré aux événements