Artiste

Véronique Marcotte

Depuis la publication de son premier roman en 1999, Dortoir des esseulés, Véronique Marcotte mène une double vie d’écrivain et de metteur en scène. Son second roman, Les revolvers sont des choses qui arrivent (XYZ Éditeur), a permis d’ancrer cette passion pour la maladie mentale, alors qu’elle abordait le sujet de la psychose et du matricide. En février, elle sortira le roman Tout m’accuse, chez Québec-Amérique, un roman qui s’inscrit dans une démarche d’observation des événements violents ou subtils qui contribuent à bousculer l’équilibre humain. Depuis dix ans, l’auteur enseigne en milieux marginaux et conserve de ces expériences les éléments nécessaires à la création de ses romans. Enfin, Véronique Marcotte a été la première écrivaine à occuper la résidence d’écrivain Passa Porta à Bruxelles, en Belgique, en 2005.

A participé ou collaboré à l’événement