Artiste

Hélène Pedneault

Hélène Pedneault est née à Jonquière quatre ans après la parution du manifeste Refus Global, sept ans avant la mort de Duplessis, vingt-quatre ans avant la première victoire du PQ et trente-sept ans avant la chute du mur de Berlin. Après des études en Lettres au Cegep de Jonquière. Toutes les formes d’écriture l’intéressent: biographie, nouvelle, pamphlet, chanson, théâtre, chronique, et bientôt roman. Pendant cinq ans, elle a écrit les Chroniques délinquantes au magazine La Vie en rose, publiées en recueil en 1988 et rééditées en 2002. Sa pièce La Déposition a été créée à Montréal en 1988 et traduite en cinq langues. Depuis sa création, elle n’a jamais cessé de jouer en France, en Italie, en Belgique, au Canada, en Suisse, en Allemagne, en Hollande et aux Etats-Unis. Elle a également publié une biographie de Clémence DesRochers en 1989; un pamphlet, Pour en finir avec l’excellence, en 1992; et Les Carnets du Lac en 2000. Elle fait de la radio depuis trente ans. Outre ses commentaires et éditoriaux, elle a réalisé les séries Signé Loranger (1995), Éloge de l’indignation (1996), et Robert Gravel, L’Homme qui avait toujours soif (1996) à Radio-Canada. En 1996, elle a signé l’adaptation du téléroman Sous le signe du lion de Françoise Loranger, pour la télévision de Radio-Canada. Depuis 1997, elle est porteuse d’eau à Eau Secours!, coalition nationale qu’elle a co-fondée pour protéger l’eau du Québec des prédateurs de toutes sortes. En février 2004, elle a publié son septième livre, Mon enfance et autres tragédies politiques (journal intime et politique) chez Lanctôt éditeur, un livre de chroniques écrites entre 1984 et 2003. Depuis février 2003, elle siège comme vice-présidente à l’organisation au conseil d’administration du Conseil de la souveraineté du Québec. Féministe, indignée, indépendante et indépendantiste de souche, son principal modèle a été la rivière Saguenay, à ce jour indomptable.

A participé ou collaboré aux événements