Artiste

Photo: Martin Rondeau

Jean-Éric Riopel

Poète, Jean-Éric Riopel a reçu le Prix Émile-Nelligan pour son recueil Papillons réfractaires (1999), récemment traduit en espagnol (Editorial Paraíso Perdido/Écrits des Forges, 2004). Il a eu la chance, notamment, de lire ses poèmes avec Isabelle Carré au Théâtre Molière de la Maison de la Poésie (Paris) en 2002 et d’être invité à la Troisième Biennale des Poètes de Moscou l’année suivante. Son dernier titre est Taxi dancer (Les Petits Villages, 2003). Il vit et travaille à Montréal, où il partage son temps entre l’écriture et l’édition de la revue de poésie Estuaire.

A participé ou collaboré à l’événement