Artiste

Odile Tremblay

Journaliste culturelle au journal Le Devoir depuis vingt ans, Odile Tremblay s’intéresse à la scène artistique sous toutes ses formes, au Québec et au cours de ses voyages, en tant que source d’enrichissement, d’émerveillement, mais aussi de doute sur cette terre en dérive. Elle s’occupe de la section cinéma, couvre de nombreux festivals, dont celui de Cannes, et depuis douze ans rédige une chronique culturelle le samedi, ce qui lui permet d’interroger sa société et celle des autres en mêlant culture et réflexion. Directrice littéraire du Devoir en 1992 et 1993, sa passion des mots égale celle des images qui s’animent à l’écran. Elle a remporté le prix Jules-Fournier en 1994 pour son style et le Prix Judith-Jasmin dans la catégorie Opinion en 2005, pour une chronique qui se penchait sur l’héritage religieux du Québec et sa représentation cinématographique. Elle se sent irritée par les diktats de l’air du temps.

A participé ou collaboré aux événements