Événement

Jonathan Parant

La mort n’est pas une raison pour cesser de se fréquenter

  • La Sala Rossa
    Dans le stationnement (annulé en cas de pluie)
    4848, boulevard Saint-Laurent, 3e (près de l’angle Saint-Joseph)
    Lundi 22 octobre 2012
    21h30

Dans le stationnement de La Sala Rossa, à 21h30.

Justice poétique est rendue aux images anodines, rituels familiers et actions banales, transposés dans un environnement performatif où les corps deviennent véhicules, sujets de natures mortes touchantes. Dans une scénographie d’objets en carton-pâte et en bois, l’information sonore et visuelle est transmise via des matériaux divers.

Au commencement, quelques tableaux d’une série d’histoires musicales, feuilletons web dramatiques continuels qui seront mis en ligne dans un futur imminent.

L’ordinaire du thé, la détente et la récréation dans des pâturages en suspens, la lévitation de matériaux lourds, pierres et matière noire, tout cela soutenu par des gestes et des chants perceptibles, mais discrets. L’envie qu’il n’y ait ni résistance ni passage, mais convergence et transmutation des «ayant été», avec l’espoir toujours inassouvi de recréer l’instant primitif, l’origine du moment exquis pour conjurer le sort de la vie terrestre en refusant de se résoudre à la malédiction de la mort.