Séries >

5 à 7 band + poésie

Du vendredi 6 au vendredi 12 février à la Casa del Popolo — entrée libre

Le FVA tient à offrir des «5 à 7» gratuits, accessibles à tous et qui nous permettent de présenter de nouvelles voix et de prendre des risques. Suite au succès fulgurant de la série «band + poésie» de l’année dernière, nous poursuivons cette année avec des bands de musique qui ont du mordant, c’est le moins qu’on puisse dire. Et chaque band a invité un poète ou un performeur à venir improviser, pour notre plus grand plaisir. Une bonne façon de débuter la soirée, dans la chaleur et l’effervescence de notre chère Casa del Popolo.

6 février

17h00

Monday Morning Erection

Monday Morning Erection et le poète invité Étienne Lalonde.

Entrée libre

Monday Morning Erection est un collectif d’artistes montréalais, bruiteurs et musiciens. La majeure partie des instruments sert à multiplier les citations provenant de disques ou d’enregistrements personnels, de vie intime et sociale. Tourne-disque, micro contact et réseaux d’effets électroniques donnent une identité aux sources d’abord banales et fragiles. Le nom du groupe fait référence à une palette de sentiments ambigus: puissance, vulnérabilité, pression du conformisme ou illusions de la liberté. Ils ont invité le poète Étienne Lalonde.

7 février

17h00

Lancement du site web Voix d’ici

Avec les poètes Mathieu Arsenault, Pierre Demers, Jean-Marc Desgent et Jean-Philippe Tremblay et les musiciens Pierre Dumont et Pierre St-Jak.

Entrée libre

En français. Voix d’ici est une médiathèque en ligne permettant d’écouter de nombreux poètes, émergents ou renommés. Ce site Web, parrainé par le Laboratoire NT2 et le Centre de recherche Figura de l’UQÀM, propose des clips audio permettant d’entendre la voix de poètes d’ici. Le site www.voixdici.ca sera présenté par ses concepteurs.

8 février

17h00

Avec pas d’casque

Avec pas d’casque et l’acteur JF Nadeau

Entrée libre

En français. «Avec pas d’casque, c’est comme une belle fille mal habillée.» Offrant un mélange de folk/country dépouillé aux textes imagés, Avec pas d’casque privilégie sur disque une approche artisanale fabriquée à la maison. En 2006, le groupe récoltait deux nominations au gala de l’ADISQ, dont celle de «album country de l’année» pour leur disque Trois chaudières de sang. La même année, le groupe a remportait le «Prix Miroir de l’artiste d’ici» au Festival d’été de Québec. Au cours des dernières années, APDC a participé à plusieurs festivals dont le FME, les Francofolies de Montréal, Pop Montréal et le regretté Festival international de musique incroyable.

9 février

17h00

Léopard & moi

Avec Léopard & moi, le duo Framboos et le chanteur Frédérick Carrier

Entrée libre

En français. Léopard & moi est formé de Xarah Dion, Asaël R Robitaille, Jean-Philippe Girard et Simon D qui se partagent guitares, claviers, voix et percussions pour improviser des ballades déchirées, des danses sabotées et des chansons qui sautent les plombs. À la fois enfants et géniteurs du lieu de création La Brique et membres du collectif Ample, les jeunes musiciens de Léopard & moi cultivent l’art de la déroute et celui du mouvement perpétuel. Ils joueront avec le duo Framboos, formé de Elizabeth Lima et Luke Dawson, et le chanteur François Carrier du groupe Zéphyr Artillerie. Tous de jeunes musiciens dans la vingtaine qui sont au déjà au cœur d’un nouveau réseau et qui font régulièrement le va-et-vient entre Montréal et Québec.

10 février

17h00

El Motor

El Motor et la poète invitée Catherine Lalonde

Entrée libre

En français. El Motor, c’est une mécanique bien huilée qui s’appuie sur un son planant, des guitares psychédéliques, des textes oniriques et de riches arrangements claviers. Formé de Pierre A Bouchard, Fred Filo, Guillaume D-Duclos, Pascal Gingras et Alexis Dufresne, le groupe lançait en novembre 2007 son premier album éponyme. Réalisé par Alexis Dufresne (fiston de Louise Forestier), l’album a reçu deux nominations au Gala de l’ADISQ 2008: «Album de l’année — Alternatif» et «Auteur-compositeur de l’année». El Motor est aussi le house band de Louise Forestier pour la tournée liée à son nouvel album Éphémère.

11 février

17h00

Lancement de la revue Going Down Swinging

Avec David Prater, Justin Ashworth, Emilie Zoey Baker, Alicia Sometimes, Sean M Whelan et les montréalais Ian Ferrier, Victoria Stanton et Fortner Anderson.

Musique: Pharmakon.

Entrée libre

En anglais. Depuis 2000, la revue littéraire australienne Going Down Swinging (GDS), publie un CD avec chacun de ses numéros. Les contributions proviennent de partout faisant de chaque publication un événement de spoken word international. Dans le cadre du FVA, GDS lancera son 27e numéro avec la participation de nos invités australiens David Prater, Justin Ashworth, Emilie Zoey Baker, Alicia Sometimes, Sean M Whelan et des poètes montréalais Fortner Anderson, Ian Ferrier et Victoria Stanton, qui ont tous déjà collaboré à la revue. Ils seront accompagnés du groupe musical Pharmakon.

12 février

17h00

Géraldine et les Gym Corcoran

Avec Géraldine, les Gym Corcoran (Navet Confit) et l’auteur Marc-Antoine K Phaneuf

Entrée libre

En français. Géraldine touche à tout. Vraiment. Elle est issue d’abord des arts visuels et de l’animation culturelle, et elle a un beau diplôme tout propre pour le prouver. Quand elle ne crée pas sa propre ligne de vêtements, elle crie dans un micro entourée des Gym Corcoran, son all-star band formé autour de l’auteur-compositeur-multi-instrumentaliste-psyché-pop Navet Confit. Projet indescriptible qui déconstruit les clichés de la pop pour en faire quelque chose d’aussi inquiétant que comique, Géraldine rappelle autant Gainsbourg que Les Georges Leningrad. Ses concerts sont des happenings déjantés aussi cutes que pleins de distorsion. Ils ont invité l’auteur Marc-Antoine K Phaneuf.

13 février

17h00

L’Orchestre d’Hommes-Orchestres

Bilingue. Fondé à Québec en 2002, l’Orchestre d’Hommes-Orchestres est formé de Bruno Bouchard, Jasmin Cloutier, Simon Drouin et Simon Elmaleh. Projet musical à l’origine, l’Orchestre d’Hommes-Orchestres s’est rapidement métamorphosé en atelier de bricolage interdisciplinaire. Gravitant autour du personnage de l’homme-orchestre (homme à tout faire, sans talent particulier, capable de tout faire en même temps), le collectif touche à tout, sans pour autant posséder les expertises attendues ou les connaissances préalables. Ils nous présentent un spectacle disjoncté, créé à partir du répertoire de Tom Waits, et qui depuis six ans suscite un engouement généralisé. Ils ont invité la poète Laurence Brunelle-Côté.