Merci!

Merci aux artistes audacieux, libres et extravagants qui font que Phénomena est Phénomena! Créer en cette année de pandémie est une toute une aventure: bravo pour votre remarquable résilience.

Merci à notre équipe de collaborateurs et de concepteurs, des gens exceptionnels, dévoués et qui ont du cœur à l’ouvrage.

Merci à notre graphiste Luc Beauchemin, fidèle collaborateur depuis 9 ans, qui passe plusieurs semaines à travailler en création intensive avec D. Kimm pour faire exister ses folles visions.

Merci aux collaborateurs de notre bande-annonce: Guido Del Fabbro pour la musique, Luc Beauchemin pour les images, Allison Moore pour l’animation, le tout sous la direction de la despotique D. Kimm.

Merci à la fabuleuse équipe de RuGicomm qui sait faire parler de nous.

Merci à notre vidéaste Tomi Grgicevic et à notre photographe Caroline Hayeur pour le tournage vidéo de spectacles et courts-métrages et l’archivage photo, et merci à nos complices de La Sala Rossa et des Productions Spectrum de nous avoir accueillis.

Merci à Bell, partenaire privilégié qui a su croire à l’audace et à la qualité de notre travail.

Merci au journal Le Devoir, fidèle partenaire média depuis 19 ans.

Merci à Lucie Bazzo pour son travail minutieux dans la réalisation des cadres lumineux en 3D, aux commerçants du quartier Mile End de les accueillir, à Melanie Leavitt de Mémoire du Mile End pour son implication dans la réalisation du parcours sonore et à Magnéto pour l’accompagnement et l’expertise.

Merci au conseil d’administration des Filles électriques, des administrateurs visionnaires qui soutiennent la créativité de notre directrice artistique.

Et merci bien sûr au Conseil des arts du Canada, au Conseil des arts de Montréal, au Conseil des arts et des lettres du Québec, à Patrimoine canadien et à la Ville de Montréal, division festivals et événements pour leur indispensable soutien.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.